Back to top
03 septembre 2019
Actualités

Le CSM est une technique de traitement des sols reposant sur un malaxage du terrain au moyen d’un outil rotatif avec l’introduction d’un coulis de ciment pour créer des panneaux dans le terrain. Elle s’applique dans des terrains sablo graveleux, sans blocs.
L’outil et son mât sont installés sur un porteur LIEBHERR LRB 355, l’ensemble de l’atelier pèse 120 tonnes.
Les avantages
• Economique en raison d’une faible évacuation de déblais.
• Écologique en limitant les transports et mise en décharge.
• Polyvalente (enceinte de fouille, étanchéité, confinement
de sol en zone sismique).
• Rendement élevé par rapport aux autres techniques.
cette technique été mise en oeuvre sur le Parking PZ2 du quartier « Les Cèdres » à Chavannes et a consisté dans la création d’un soutènement provisoire étanche.
La surface traitée est de 3800 m² pour une épaisseur de 60 cm, la profondeur de traitement de 24 m et la hauteur excavée du parement de 10 m.
Le mode opératoire de réalisation d’un panneau de CSM est le suivant:
1) Forage / malaxage à la descente de l’outil à une vitesse de 30 cm/min et introduction d’un mélange bentonite.
2) Remontée de l’outil et malaxage inverse avec introduction du coulis de ciment.
3) Mise en place des armatures (HEB 360) par immersion dans le sol traité.
4) Passage au panneau suivant avec le principe de réalisation d’un panneau sur deux pour permettre la prise du ciment.
Le rendement est de 2 panneaux par jour, soit 130 m²/j.