Back to top
De gauche à droite sur la photo : Velush Orllati, Basri Orllati, Avni Orllati et Gjevgjet Orllati   (Photo © E. Fransdonk)

Une success story suisse

1995

Avni et Basri Orllati, jeunes immigrés kosovars arrivés en Suisse par le regroupement familial, décident de monter leur propre entreprise. A 21 ans, ils créent la société A. Orllati. Travailleurs, fiables et disponibles, ils se font rapidement connaître dans le milieu de la construction.

1997

Rejoints par leur aîné Gjevgjet, ils créent la société Orllati S.A. Plusieurs entrepreneurs leur font confiance et leur donnent des mandats toujours plus importants jusqu'à leur premier gros chantier, celui de  Philip Morris à Lausanne Brillancourt. Il sera suivi en 1998, par le chantier de Nestlé Bergières à Vevey.

2001

Cette année, marque un tournant avec le rachat de LMT SA, entreprise qui gère le site de l’ancienne gravière de Bioley-Orjulaz et propose en location des machines de terrassement. Velush Orllati, qui vit alors aux Etats-Unis, rejoint ses frères pour gérer la partie administrative. Leur stratégie est de réinvestir systématiquement tous leurs bénéfices. Ils investissent donc dans l’immobilier en achetant le bâtiment DEM à Chavannes-près-Renens.

2008

Ils rachètent le bâtiment Kodak, à Renens, qui deviendra le bâtiment Longemalle Parc inauguré en 2012. Ils investissent également dans des entreprises leur permettant de diversifier leurs activités, en particulier dans les travaux spéciaux avec le rachat  Forasol SA et le désamiantage avec celui d'AMI SA.

2010

Ce sont les débuts de la reconnaissance publique pour Avni Orllati qui est nommé au Forum des 100. Du côté immobilier, les affaires prennent de l’ampleur avec en particulier, la construction de deux énormes quartiers. D’abord, Les Cèdres à Chavannes-près-Renens, projet plébiscité par la population en 2014, qui prévoit une tour de 117m de haut et plus de 1'000 logements. Ensuite, le quartier de Gruvatiez à Orbe, projet de 500 logements approuvé par les Urbigènes en 2015 et qui sera le premier quartier de Suisse à obtenir le label One Planet Living du WWF.

2017

Pour faire face à la demande en béton de ses nombreux chantiers, le Groupe Orllati construit sa propre centrale à béton et pour l’approvisionner, il exploitera la nouvelle gravière du Mont-de-Melley à Bettens. Enfin, dans sa logique d’indépendance, le Groupe Orllati inaugure sa propre plateforme de revalorisation des matériaux pollués.

2018

Le Groupe Orllati inaugure officiellement la gravière du Mont-de-Melley, située sur la commune de Bettens, et ses nouvelles installations de traitement de graviers. Ces dernières viennent idéalement compléter les équipements ultra-modernes du pôle d’écologie industrielle qu’est devenu l’ancienne gravière d’Etat sur le site de Bioley-Orjulaz.