Back to top

La carbonatation est une pathologie du béton : les aciers d'armature perdent la protection alcaline, s'oxydent et bien souvent à cause d'un enrobage insuffisant, font éclater le béton. Pour traiter ce problème, nous procédons à des sondages visuels et mécaniques. Le dégagement des armatures des zones éclatées ou paraissant suspectes, doit se faire jusqu'aux parties saines. La suite de l'opération nécessite le dérouillage, l'application d'une protection à base de ciment et le reprofilage à l'aide d'un mortier spécial. Dans les cas de dégradation importante du béton armé ou précontraint, le procédé commence par la démolition par hydrodémolition de la couche dégradée, jusqu'au support sain, suivi d'une passivation anticorrosive des armatures et d'un reprofilage par projection de mortier spécial à base de ciment enrichi de résine, pour terminer par l'application d'une peinture anti-carbonatation de protection.